Nos actus
 

Courts aux Oscars

 
Courts aux oscars
Courts aux oscars
Courts aux oscars

 
Résumé
 

Genre: Animation / courts métrages
 
Domaine:
 

Elu produit de l'année ?


C'est un festival de talent et de maîtrise. Chacun apporte sa touche de classe, de beauté et d'humour.


Posté le 28 février 2014 par

 
Dans le détail
 
 

Ils ont tous été nominés aux Oscars… et cela se comprend. Une fois n’est pas coutume, ce sont les courts qui ont la vedette et sortent en salle. Et s’ils n’ont pas tous décroché la précieuse statuette, ils la méritaient amplement ! 1h34 de plaisir…

S

i le concept est depuis 10 ans un classique dans les salles américaines, l’initiative est encore terriblement rare en France, et pourtant extrêmement judicieuse ! Une belle tradition inaugurée en guise de mise en bouche avant la cérémonie des Oscars du 2 mars prochain. Courts aux Oscars réunit une belle sélection de 8 films courts qui ont tous été nominés pour la prestigieuse compétition. Et incarne à merveille la diversité d’une discipline d’une incomparable richesse !

Le programme comprend Feral de Daniel Souza, d’une poésie et d’une force fascinante à la limite de l’abstrait, le magnifique Possessions de Shuhei Morita, et le très surprenant Subconscious Password /le jeu de l’inconscient de Chris Landreth. Beaucoup auront déjà vu le très nostalgique Get a horse ! /Mickey a Cheval de Lauren MacMullen, qui était l’avant-programme de La reine des neiges ainsi que The Blue Umbrella /Le Parapluie Bleu de Saschka Unseld qui était celui de Monstres Academy. Les plus jeunes auront eu la chance de découvrir Room on the Bloom/la sorcière dans les airs de Max Lang et Jan Lachauer, vedette d’un programme pour enfant déjà sorti en salle et célébrant la nouvelle mise en image des contes de Julia Donaldson et Axel Scheffer, les créateurs du Gruffalo. L’hilarant À la française de Julien Hazbroucq est un film de fin d’études de la promo 2012 de Supinfocom Arles et Valenciennes. Impressionnant. Pour compléter ces 94 minutes de bonheur, il ne manque plus que Mr Hublot de Laurent Witz et Alexandre Espigares, un bijou franco-luxembourgeois inspiré avec délectation des géniales sculptures de Stéphane Halleux, et qui a été nominé pour l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation 2014. Avant ou après avoir savouré cette belle sélection, ne loupez pas l’occasion d’explorer le site de l’artiste, www.stephanehailleux.com !

Les nominés

Feral

Subconscious Password

A la française

La sorcière dans les airs


watchingmachine

 
watchingmachine
Petit animal fouineur et curieux : ce margouillat nous scrute et donne un avis toujours aussi péremptoire que subjectif. Bref, un journaliste... un vrai.