Nos actus
 

I, Frankenstein – It’s (still) alive !

 
i_frankenstein
i_frankenstein
i_frankenstein

 
Résumé
 

Genre: Licence mal exploitée
 
Domaine:
 
Intérêt
 
 
 
 
 
/5


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

Elu produit de l'année ?


Graphiquement, ça à l'air d'envoyer du bois

Oui, mais...


Mais que vient faire Frankenstein là-dedans ?


Posté le 9 octobre 2013 par

 
Dans le détail
 
 

Faut-il voir en ce Frankenstein précédé d’un I  le signe funeste d’une adaptation ratée à la I,Robot ?

Certes, l’adaptation d’Alex Proyas de l’univers d’Asimov n’était pas un échec. Le créateur du remarquable Dark City n’est pas du genre à cuisiner des navets. La confrontation d’un cinéaste doué et d’un auteur qui ne l’est pas moins nous laissait toutefois espérer le meilleur. Mais quid de ce énième remake du livre de Mary Shelley ? Déjà, Mary n’a pas grand-chose à voir là-dedans. Si la créature porte le nom de celle de son roman, elle est revue est corrigée par une BD de Kevin Grevioux l’un des auteurs et acteur (en plus d’être scénariste !) de la saga d’Underworld.  Le résultat à l’air de faire dans le visuel plus que dans le cérébral et l’œuvre de Shelley n’en ressort pas grandi ! En fait, en bon amateur de jeux vidéo, je vois davantage une adaptation de Castlevania que de Frankenstein ! Mais ne soyons pas mauvaise langue et attendons le 29 janvier 2014 avant de nous faire un avis précis sur ce I, Frankenstein.


watchingmachine

 
watchingmachine
Petit animal fouineur et curieux : ce margouillat nous scrute et donne un avis toujours aussi péremptoire que subjectif. Bref, un journaliste... un vrai.