Nos actus
 

Le Décalage – Marc-Antoine Mathieu

 
Le decalage mathieu
Le decalage mathieu
Le decalage mathieu

 
Fiche Technique
 

Auteur: Marc-Antoine Mathieu
 
Dessinateur: Marc-Antoine Mathieu
 
Tome: 6
 
Année: 2013
 
Genre:
 
Editeur:
 
Scénario
7.0


 
Dessin
7.5


 
Emotion
7.0


 
Notre note
7.2
7.2/10


Note des lecteurs
1 lecteur a voté

 

On a aimé


Une histoire sans héros, un héros sans histoire.

Peux mieux faire


On attendait plus (trop ?) de ce thème grisant pour les méninges.


Posté le 2 avril 2013 par

 
Chronique
 
 

Les aventures de Julius sont du domaine du hors champ, de l’inracontable, des paradoxes et de tout ce qui anime un Marc-Antoine Mathieu débordant d’imagination.

J

ulius Corentin Acquefacques erre dans un sixième tome sans histoire. Cela ne signifie pas dire qu’il ne se passe rien, bien au contraire, puisque ce rien est un tout. D’abord : le héros est absent. Un détail gênant dans un art où, affublé d’un pyjama et d’origine aussi douteuse que « d’une autre galaxie », le lambda à vite faire d’enrichir son statut de héros d’un impressionnant Super. Mais là, rien, ni super ni petit héros du quotidien. Même pas de récit puisqu’aucune narration n’a de sens sans un fier représentant pour en tenir le fil. Seul le lecteur est accroché à un fil qui, s’il doit être conducteur, le mènera dans le ravin pour qui n’aime pas les ouvrages aussi confus que cette intro.

Un Graal pour le lecteur de phylactères complexé qui voit dans cette œuvre une expérience philosophique majeure ou, au pire, une ode à l’absurde digne d’Alfred Jarry.

Le Décalage est de ces œuvres qu’il est de bon ton d’aimer tant on réfléchit sur la construction de l’art narratif et que l’on renverse tout ce qui est du domaine des codes et des limites. Le lecteur est un témoin actif de cette expérience, puisqu’il est en définitive le seul élément sans lequel toute cette histoire n’aurait aucun sens. Marc-Antoine s’amuse à le semer, le distraire, le confondre. La sémantique, la métaphore, le temps sont ses terrains de jeu. L’ouvrage est en plus enrichi de quelques idées de présentation que l’on ne croise que très rarement en BD. Ses pages volontairement déchirées, cette couverture qui arrive trop tard et sa prévisible épanadiplose assurent, il faut le reconnaître, son lot de surprises. Un Graal pour le lecteur de phylactères complexé qui voit dans cette œuvre une expérience philosophique majeure ou, au pire, une ode à l’absurde digne d’Alfred Jarry.
Mais si, globalement, Le Décalage nous a plu, on ne cache pas s’y être ennuyé (rarement, il est vrai) ou avoir trouvé quelques dialogues en peu en deçà de la réflexion exigeante qu’il installe. Peut-être en attendions-nous trop de Marc-Antoine Matthieu dont le Dieu en Personne ou 3′ nous avaient totalement happés. Mais cette mini déception ne retire en rien l’attachement que nous portons à cet auteur hors norme explorant à chaque fois de nouveaux territoires.

Informations supplémentaires et l’avis Ubuesque du Margouillat

L’avis du margouillat : On ne peut pas découvrir l’Amérique à chacun de ses voyages. Celui-là n’est pas aussi passionnant que son format excentrique le laisse imaginer. Ça reste une excellente BD.

Site : Delcourt


Cyril Trigoust

 
Cyril Trigoust
Rédacteur en chef de Rock You, Pur Ciné (etc.), on me voit aujourd'hui dans Jeux Vidéo Magazine ou quelques pages de musiques et de nouvelles technologies. Chaque seconde encore disponible est consacrée à la direction de ce site et la motivation de l'équipe !