Nos actus
 

10.000 Km

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 29 avril 2015
 
Réalisateur: Carlos Marqués-Marcet
 
Acteur: Natalia Tena et David Verdaguer
 
Nationalité: Espagnol
 
Genre: ,
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
8.0


 
Notre note
7.3
7.3/10


Note des lecteurs
2 lecteurs ont voté

 

C'est du lourd...


Le sujet est passionnant, très pertinent, et l'argumentation intelligente, sans tomber dans les clichés.

C'est un peu faible...


Le traitement installe une distance d'avec les personnages... mais c'est bien ce dont ils souffrent!


0
Posté le 29 avril 2015 par

 
Chronique
 
 

10000afficheAlexandra et Sergui s’aiment comme au premier jour et parlent d’enfant quand Alexandra se voit offrir le rêve de sa vie : un an en résidence à Los Angeles… Persistance du sentiment amoureux en milieu virtuel. C’est ainsi qu’aurait pu s’appeler ce portrait de couple posé, inspiré et touchant. Un premier long abouti, parfaitement en phase avec son temps, et très prometteur.

S

ergi bataille pour passer ses examens d’instituteur. La dernière expo de Alexandra est déjà loin. Mais ça n’est pas grave, car ces deux-là s’aiment avec passion. Dans le cocon de leur petit appartement, le rêve d’un enfant viendrait tout magnifier. Ils sont prêts pour cela. C’est alors qu’Alexandra est invitée en résidence à Los Angeles pendant un an pour se consacrer à son art. L’occasion est trop belle, leur amour trop fort : ils vont continuer de s’aimer, séparés par 10 000 km pendant un an, elle aux USA, lui en Espagne… C’est l’idéal que la technologie nous vend sans relâche. Rapprocher les humains par de là les kilomètres par écrans interposés. Instituer un nouveau rapport humain, sans autre contact que celui de la souris. Mais le plus bel amour peut-il survivre avec ce seul artifice pendant toute une année ? Lucide mais pas narquois, Carlos Marqués-Marcet raconte cette absence partagée avec intelligence. L’idée lui en est venue alors qu’il était lui-même expatrié à Los Angeles, pour un master d’audiovisuel à Los Angeles récompensant ses courts métrages. Un réalisateur décidément à la hauteur des espoirs qu’il porte: il se montre aussi habile à construire l’intimité qu’à déconstruire la passion…

10.000 km nous attrape d’abord par la sincérité qui habite ce couple très crédible. Seuls à l’image, Natalia Tena et David Verdaguer sont impeccables, tendres et chaleureux . Mais cette romance 2.0 sait aussi se construire intuitivement, notamment avec le travail photographique de Alexandra, qui traque obsessionnellement les antennes cachées, maquillées, et remonte le fil de son sujet jusqu’à la source des messages échangés, un bâtiment de stockage sans âme en plein désert… Réaliste, la relation à distance évoque au fil du temps qui passe une relation qui se désagrège, victime de ces 10 000 km qui creusent les modes de vie, les sensibilités, les expériences non partagées. La technologie se trouve en concurrence avec ce qui fait l’essence de l’échange humain, tactile, physique. Et quand on en vient a l’intimité sexuelle, cela devient forcément trivial, pathétique, risible. Et épouvantablement frustrant. Le film de Carlos Marqués-Marcet ne fait pas l’erreur de désigner l’outil technologique comme seul accusé, et replace le couple lui-même face à ses responsabilités, aux ambitions de chacun. Mais il pose de façon pertinente le décor d’un amour à distance, dans un monde où la technologie qui est vendue pour rapprocher, libérer, n’en finit plus de rajouter de la distance entre les individus, de distendre les relations humaines. Original, fouillé, réalisé avec rigueur, habité par l’humanité d’un tendre couple de cinéma, 10.000 km mérite ses nombreuses récompenses.

Site 10000km


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)