Nos actus
 

Beijing Stories

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 6 janvier 2016
 
Réalisateur: Pengfei Song
 
Acteur: Ying Ze, Luo Wenjie, Zhao Fuyu, Li Xiaohui
 
Nationalité: Chinois, Français
 
Genre:
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
8.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
7.0


 
Notre note
7.3
7.3/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


Un cinéma sans fioriture, au plus prêt de ses personnages, et une vision inhabituelle de le Chine.

C'est un peu faible...


Sans souffrir de lenteur exagérée, le choix de la narration peut apparaitre parfois aride...


0
Posté le 25 janvier 2016 par

 
Chronique
 
 

beijin affiche

L

a chine est un géant en perpétuelle mutation, plus que jamais insaisissable. Entre fascination et angoisse, c’est un continent qui semble hors d’atteinte. La découverte d’un film comme Beijing Stories est d’autant plus séduisante. Coproduction française et chinoise, cette triple chronique des coulisses de l’expansion Chinoise nous livre un témoignage sans complaisance, une part de cette vérité toute simple, d’ordinaire si difficile à débusquer… Beijing est une mégalopole qui croit sans limites, dévorant les campagnes d’hier. On vient s’y perdre, espérant grappiller un peu de cette opulence. Yong revend les meubles abandonnés dans les maisons promises à la destruction. Xiao Yun danse sans conviction dans un bar à défaut de supporter la vie de bureau. Et Jin attend la bonne enchère pour abandonner sa maison de famille aux promoteurs. Trois destins, des rencontres imprévues, bancales, pour des vies en équilibre au-dessus de la précarité. Des visions très humaines, très justes, qui nous entraînent notamment dans la « ville souterraine », fourmilière ignorée où ceux qui entendent réussir un jour triment en attendant. Le naturel d’excellents acteurs et l’inspiration de la réalisation rendent cette triple trajectoire prenante et touchante, nous racontant avec pertinence une autre Chine, qui se construit laborieusement à l’ombre des buildings pour hommes d’affaires. Mais ce qui frappe le plus au fil de ces expériences, ce n’est pas forcément cette société bouleversée, le désarroi des personnages face à leur condition, mais bien l’isolement affectif dans lequel chacun se retrouve. Bien plus que les chantiers sans fin, les boulots de survie ou les chambres en sous-sol, c’est bien la difficulté à communiquer, la solitude qui s’impose comme la plus grande crainte pour ces habitants d’une autre Chine. En prise directe avec le quotidien, Beijing Stories est de ces films qui révèlent la Chine sous un jour qui surprend toujours par sa pertinence et sa sincérité.


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)