Nos actus
 

Boomerang

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 23 septembre 2015
 
Réalisateur: François Favrat
 
Acteur: Laurent Lafitte, Mélanie Laurent, Audrey Dana, Wladimir Yordanoff
 
Nationalité: Française
 
Genre:
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
7.0


 
Notre note
7.0
7/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


Très bien entouré, Laurent Lafitte joue de sa fragilité pour mener l'enquête

C'est un peu faible...


Une seconde partie un peu trop prévisible.


0
Posté le 9 octobre 2015 par

 
Chronique
 
 

Boomerangaffiche

L

e silence est un cancer des familles qui ronge les âmes. Il nourrit l’ennui, partage parfois jusqu’au désamour. Et quand un drame survient, il encourage les doutes, entretient la douleur. Ce fléau est un thème classique que l’on dissèque sans fin. Mais pour bien le servir, il faut éviter la tentation du thriller qui désigne souvent trop facilement les méchants et les gentils. En évitant ce piège confortable, Boomerang est assez séduisant. Ça n’est pas tant l’enquête d’un grand orphelin en quête de réponse à propos d’une maman trop vite effacée des mémoires, mais le portrait d’un fils qui prend conscience des dégâts causés par le silence. Et comprend qu’il va lui falloir aller au bout de cette onde de choc dévastatrice pour enfin vivre vraiment, quitte à perdre ceux que l’on aime. L’adaptation de ce roman de Tatiana de Rosnay est moins bien servie que celle de Elle s’appelait Sarah, mais ce que l’intrigue perd en épaisseur et en personnage est compensé par la conviction du réalisateur. Et pour cause, lui aussi a connu cette gangrène du doute dans sa propre histoire familiale. Un film qui peut compter sur des acteurs très solides. Mélanie Laurent est impeccable, notamment dans la conclusion, et Wladimir Yordanoff compose un personnage de père particulièrement réussi. Audrey Dana apporte avec son rôle un piquant des plus plaisant. Touchant dans le premier rôle, Laurent Lafitte incarne avec une belle sensibilité un père de famille attachant qui fait de son mieux, et qui pourtant reste le petit garçon paumé qui ne comprend pas. On le suit volontiers dans sa quête périlleuse.


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)