Nos actus
 

Conjuring : les dossiers Warren

 
conjuring
conjuring
conjuring

 
Fiche Technique
 

Millésime: 2013
 
Réalisateur: James Wan
 
Acteur: Vera Farmiga, Patrick Wilson, Ron Livingston
 
Nationalité: Américaine
 
Genre:
 
Mise en scène
7.5


 
Scénario
6.5


 
Musique
7.0


 
Emotion
7.5


 
Notre note
7.1
7.1/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


La tension monte régulièrement et use à merveille d'une atmosphère seventies riche en références.

C'est un peu faible...


Passez votre chemin si vous êtes à la recherche de crédibilité, ça reste un film de genre.


Posté le 20 août 2013 par

 
Chronique
 
 

À la fois hommage et thriller horrifique, intelligemment construit et parfaitement interprété, Conjuring séduit par sa belle Efficacité.

Chasseurs de fantôme, démonologues, exorcistes, cinglés… Les Warren ont eu droit à tous les qualificatifs. Professionnels du paranormal, experts dans l’art d’expliquer par la logique la plus déconcertante ce qui peut sembler démoniaque à des néophytes terrifiés, Ed et Lorraine sont de fervents croyants qui se sont consacrés à la traque des activités maléfiques. Elle est extralucide et lui un des rares individus capables de pratiquer un exorcisme avec la bénédiction de l’église. Très organisés, toujours entourés de représentants officiels, ils utilisent pour leurs enquêtes toutes les nouveautés technologiques que leur apportent les années 70. Pas encore complètement remis d’un exorcisme qui a terriblement secoué Lorraine, le couple entend se consacrer pour l’heure à ses conférences. Mais à la sortie de l’une d’entre elle, une mère de famille les appelle au secours. Avec son mari et ses cinq filles, ils viennent d’emménager dans une maison en pleine campagne, et ils sont tous terrifiés. Dès son arrivée sur les lieux, Lorraine pressent que le mal qui s’est emparé des Perron est l’un des pires qu’ils aient eu à affronter…

Wan s’est concentré sur un dossier précis, bouclé avant Amityville. Un cas particulier qui a marqué les Warren pour les avoir mis plus que jamais en danger

Pour qui a le cœur bien accroché et reste viscéralement convaincu que le paranormal est une invention pour faire des films à Hollywood, on ne peut rêver meilleur creuset de scénario. Les Warren ont été, jusqu’à la mort de Ed en 2008, une autorité incontournable dans le monde des possessions. Lorraine est la mémoire vivante de cette expérience unique et garde dans sa petite maison du Connecticut la trace de chacune de leurs interventions. Officiellement répertoriée comme l’un des endroits les plus hanté du monde, la maison est un terrifiant musée où le couple entrepose tous les objets à l’origine des drames qu’ils ont eu à solutionner. Un couple dont la réputation a franchi les frontières avec le drame d’Amityville, qui marqua les annales du surnaturel et, quelques années plus tard, l’industrie très rentable du film d’horreur. La tentation d’aller fouiller dans les souvenirs de Lorraine était terriblement tentante pour un admirateur du couple, James Wan, réalisateur de Saw et Insidious. D’autant que cette mémoire réunie pas moins de 4000 affaires, de l’Angleterre au Japon ! Wan s’est concentré sur un dossier précis, bouclé avant Amityville. Un cas particulier qui a marqué les Warren pour les avoir mis plus que jamais en danger. Assuré du concours de Lorraine Warren, qui s’est investi dans Conjuring : les dossiers Warren dès sa genèse, Wan a confié l’écriture du scénario aux frères Hayes (Les châtimentsLa maison de cire). Le résultat ne devrait pas vous laisser indifférent…

Les frères Hayes ont fait le choix de raconter l’histoire du point de vue des Warren et des Perron. L’alternance des deux sensibilités est judicieuse et nous permet de nous glisser dans l’intrigue extrêmement rapidement, d’autant que la reconstitution est très soignée. La famille Perron, en visite sur le plateau, a pu en témoigner avec angoisse. Plans séquences fluides et maîtrisés, usage d’une caméra spécifique pour profiter au mieux de sources de lumières très réduites, le crescendo de la trouille se fait avant tout par la suggestion, ce qui est toujours extrêmement payant. Tant que le film se garde d’être démonstratif et se cantonne à l’expérience de cette famille terrifiée, la progression de la peur est absolument réjouissante.
Lorsque les manifestations se font spectaculaires, plus démonstratives, l’atmosphère cède au frisson de l’événement, et le jeu de la peur change de domaine. Mais la réalisation reste habile et prolonge l’expérience jusqu’à son terme de façon convaincante. Wan ne nous épargne d’ailleurs pas certains clichés du genre qui, dans cette atmosphère savamment nostalgique, conviennent à merveille ! Le film s’appuie aussi sur un casting de qualité. Vera Famiga et Luke Wilson sont parfaits dans le rôle des Warren, Lili Taylor assure le rôle périlleux de la maman Perron, et le jeu des cinq filles de la famille est d’un naturel redoutable. Interdit au moins de 12 ans en France, aux moins de 17 non accompagnés aux USA, Wan signe un film efficace et malin, à même de glisser le doute dans l’esprit le plus hermétique à tout surnaturel. Émaillé d’évènements inexplicables, le making-of du tournage s’annonce à la sortie du DVD comme un prolongement direct de cette réussite… Et pour ce qui est de visiter le Musée de l’occulte des Warren, ce sera sans nous !

Informations supplémentaires et l’avis terrifiant du Margouillat

ConjuringL’avis du Margouillat : Évitant la surenchère et la facilité, Wan soigne sa reconstitution, et confie à un casting irréprochable les rênes d’une intrigue qui ne gâche pas ses effets.

Site : http://theconjuring.warnerbros.com/index.html

 


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...