Nos actus
 

Cupcakes

 
cupcakes
cupcakes
cupcakes

 
Fiche Technique
 

Millésime: 11 juin 2014
 
Réalisateur: Eytan Fox
 
Acteur: Anat Waxman, Keren Berger, Ofer Shechter, Efrat Dor…
 
Nationalité: France, Israël
 
Genre:
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
6.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
6.0


 
Notre note
6.5
6.5/10


Note des lecteurs
2 lecteurs ont voté

 

C'est du lourd...


Ca pétille et c’est rigolo, c’est déjà pas mal. Si en plus on est fan d’Eurovision, c’est le top…

C'est un peu faible...


Des personnages tracés à gros traits et un traitement vraiment très léger…


0
Posté le 13 juin 2014 par

 
Chronique
 
 

Amateur de chanson de variété comme de la variété de ses interprètes, Eytan Fox s’offre une sucrerie en forme de comédie. Un moyen plus charmant, plus naïf aussi, de présenter un Israël tolérant et multiple. Un antidépresseur rigolo.

P

our remonter le moral de leur copine, une joyeuse troupe improvise une chanson et se filme. La chanson est envoyée au comité de sélection pour un fameux concours international… Témoin d’un Israél contemporain et très attaché au thème de l’identité sexuelle, Eytan Fox s’est surtout fait connaitre pour des films plus audacieux et difficiles. Cette fois, il s’offre une récréation kitsch et souriante, tout à la gloire de l’amitié et d’un Eurovision qui ne dit pas son nom. L’occasion pour Fox de se consacrer par l’humour à des thèmes qui lui sont chers. Il peut ainsi saisir une belle variété de personnalités féminines en but aux certitudes et aux aprioris, mais aussi présenter la notion de couple homo lorsqu’un seul des conjoints s’assume. Et puis c’est aussi l’occasion de  mettre en vedette la cérémonie ultime de la chanson de variété, un Eurovision à l’idéal naïf, aux performances pas toujours du meilleur gout, mais dont Israël raffole. Eytan Fox n’étant pas le moins passionné, on ne s’étonnera pas d’apprendre que le prochain film du réalisateur sera consacré au parcours de Mike Brandt, l’icône de la variété !

Sucré et enjoué, Cupcakes n’affiche aucune ambition démesurée, creuse allègrement le sillon des clichés incarnés par chaque personnage, et aurait peut-être pu nous épargner la carte postale finale, tellement chantante et universelle qu’on y perdrait le gout pour la guimauve. Mais en dépit de ces égarements assumés, l’aventure de ce groupe improvisé et les aléas de leur gloire médiatique passent fort bien, avant tout grâce à l’énergie de son casting. Mention spéciale à Ofer Shechter qui s’amuse de la caricature de l’homo et fait le spectacle. En guest-star et hôte parisien du fameux concours, Edouard Baer s’en sort bien, et même les chansons du groupe, empruntées aux Scissors Sisters et arrangée par un membre du groupe, passent plutôt bien. Film de « filles » à voir avec son mec, la comédie est réjouissante et permet à Eytan Fox d’atteindre son but : montrer un Israël moderne, décomplexé, multiple et tolérant à tous les modes de vie. Ce qui, par les temps qui courent, est toujours une ambition à encourager…

Informations supplémentaires et l’avis Baba du Margouillat

cupcakesafficheL’avis du Margouillat : S’il reste fidèle à ses thèmes de prédilection, Eytan Fox opte résolument pour la plus légère des comédies afin de célébrer la féminité dans tous se états, ainsi que le plaisir acidulé de la variété la plus kitsch. Sucré, gentil, et conseillé aux fanatiques de Abba.

Site

 

 

 


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)