Nos actus
 

Exam

 
Exam
Exam
Exam

 
Fiche Technique
 

Millésime: 2009
 
Réalisateur: Stuart Hazeldine
 
Acteur: Adar Beck, Gemma Chan, Nathalie Cox
 
Nationalité: Anglaise
 
Genre:
 
Mise en scène
8.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
6.0


 
Emotion
8.0


 
Notre note
7.3
7.3/10


Note des lecteurs
1 lecteur a voté

 

C'est du lourd...


Un huis clos brillamment scénarisé

C'est un peu faible...


Et si ça donnait des idées à nos responsables du personnel...


0
Posté le 8 janvier 2013 par

 
Chronique
 
 

Après une bien longue attente, nous pouvons enfin découvrir le premier film du scénariste complice de Alex Proyas. Un huis-clos malin et exécuté sans fausse note. Passionnant !

Ils sont huit, de toutes les origines et couleur de peau. Ces candidats hyper-qualifiés sont arrivés au terme d’un long parcours de sélection, et c’est leur dernier Exam pour obtenir un travail de haute responsabilité, aussi prestigieux que mystérieux. Coupé du monde extérieur, ils se retrouvent dans une salle dont l’issue est gardée par un homme en arme. A chacun sa table, à chaque table sa feuille de papier nominative et un crayon. L’épreuve est des plus simple: ils ont 80 minutes pour répondre à la question. Et trois règles à respecter sous peine d’être disqualifiés : ne pas parler au surveillant, ne pas gaspiller les feuilles et ne pas sortir de la salle. Le compte à rebours est enclenché. Mais les feuilles sont blanches…

Pour son premier long métrage, Hazekline s’est livré à un exercice de style aussi délicat qu’excitant

Il aura fallu 4 ans pour que le public français puisse découvrir en salle ce film nominé au Bafta et récompensé à Dinard en 2010… et déjà en DVD de l’autre coté de la Manche depuis 2009. Pourquoi tant de curiosité ? C’est que ce réalisateur novice n’est pas tout à fait inconnu. Repéré dès sa sortie de fac pour avoir osé écrire une suite à Blade Runner, Stuart Hazeldine est vite devenu un collaborateur fidèle de Alex Proyas, particulièrement sur Prédiction et les deux beaux projets du réalisateur que l’on ne désespère pas de découvrir un jour, Tripods et Paradise Lost. Pour son premier long métrage, Hazekline s’est livré à un exercice de style aussi délicat qu’excitant : un huis clos serré, rythmé par un compte à rebours quasiment en temps réel. Un challenge narratif qui ne repose que sur la qualité d’écriture et la rigueur de la mise en scène. Ajoutons à cela un casting plus que correct, et le résultat est résolument séduisant. Sur fond discret de pandémie mondiale, nos huit élites sont confrontés à l’inconnu le plus total : leur avenir tient à la réponse à une question qu’on ne leur a pas donné. C’est donc face à eux-mêmes qu’ils vont vite se retrouver…

Nous épargnant les épanchements charcutiers dont sont devenus coutumiers trop de productions faussement provocatrices, Exam mise sur la tension, la vraie, celle qui se construit petit à petit, hypothèse après déduction, menace après angoisse. Renforçant le sentiment de claustrophobie par l’anonymat de tous les intervenants, jamais nommé autrement que par leur fonction, Exam décortique les rouages de l’ambition sous pression, passant avec une belle intensité de la volonté de réussite à la survie. Un jeu pervers qui se paie même le luxe d’une conclusion réfléchie et assez plaisante. Chacun appréciera l’allusion aux risques de santé planétaire qui nous angoissent, et à la cruauté grandissante du marché du travail… Quelque part entre L’Expérience et CubeExam est malin et retors, un plaisir soigné qu’il serait décidément dommage de louper. Comme quoi des fois, ça vaut la peine d’attendre !

Informations supplémentaires et l’avis du Margouillat

ExamL’avis du Margouillat : Comment un film pareil a t’il pu se retrouver dans les tiroirs alors que tant de navets trouvent si facilement le chemin des salles. Non pas que ce soit un chef d’oeuvre, mais ça méritait un meilleur traitement. Ne le loupez pas !


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)