Nos actus
 

Indian Palace – Suite Royale

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 1 avril 2015
 
Réalisateur: John Madden
 
Acteur: Judi Dench, Mahggie SMith, Dev Patel, Bill Nighy...
 
Nationalité: britannique, américain
 
Genre: ,
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
6.0


 
Musique
6.0


 
Emotion
8.0


 
Notre note
6.8
6.8/10


Note des lecteurs
1 lecteur a voté

 

C'est du lourd...


Difficile de ne pas être séduit par un pareil casting. Tout comme ce message positif et précieux !

C'est un peu faible...


A défaut de se renouveler vraiment, le film perd en pertinence en dépit d'un propos toujours porteur.


0
Posté le 1 avril 2015 par

 
Chronique
 
 

L’Hotel Marigold affiche complet. Il est donc temps pour Sonny d’ouvrir un second établissement, une entreprise périlleuse compliquée par un détail : il doit se marier… Parce qu’il avait su montrer une vieillesse épanouie, pleine d’envie, Indian Palace avait fait un carton surprise en salle. La suite reprend les mêmes ingrédients, et s’il s’avère moins impertinent, plus prévisible, ses formidables acteurs retrouvent vite leur capitale sympathie. Maggie Smith est irremplaçable.

C

haperonné par l’infaillible Muriel, Sonny Kapoor rencontre un important investisseur. Victime de son succès et de la longévité de ses locataires, le Marigold Hôtel affiche complet et l’avenir passe par la construction d’un second palace pour retraités à Jaipur. La sentence tient au jugement d’un inspecteur qui viendra discrètement juger de sa réussite. Mais un autre chantier d’envergure l’attend : son mariage… De tous les films, encore rares, mettant en vedette la génération des retraités, Indian Palace était sûrement le plus ingénieux, et le mieux inspiré. Son succès n’était que justice, mais la mise en chantier d’une suite relevait d’une certaine audace. Chaque personnalité étant dessinée, chaque couple étant fait ou défait, la séquelle devait pouvoir renouveler l’intérêt de cette nouvelle vie pour retraités en gardant son optimisme pragmatique si plaisant. De fait, certaines péripéties manquent un peu d’originalité, d’autres sont un peu trop prévisibles, mais dans l’ensemble ce retour au Marigold jouit du talent de ses interprètes d’élites. C’est dire.

On se réjouit que la tendre relation ente Evelyn et Douglas – formidable Bill NIghy !- soit mise en avant, et que la terrible Jean Ainslie re-pointe le bout de son méchant nez. Pour renouveler l’intérêt, il fallait un peu de sang neuf, aussi trouve-t-on en tête de casting Richard Gere, qui parvient à ne pas faire trop pièce rapporté – à la différence de Tamsin Greig. Un agréable supplément de charme qui fonctionne bien avec le fort tempérament de Lilette Dubey. Mais celui qui se taille la part du lion, c’est Dev Patel, de plus en plus convaincant dans le registre de la comédie. Sa conviction parvient à elle seule à faire passer un ingrédient Bollywood très appuyé, dont l’exotisme réjouissant renforce en légèreté cette suite. Il semble ainsi que la danse finale ait été en partie improvisée par le casting, emporté par l’énergie du moment ! Une démarche un peu plus idéalisée de l’Inde qui nous éloigne d’une vision réaliste qui apportait beaucoup au premier opus. Rien de trop dommageable cependant, car l’essentiel reste le sens de ces démêlés amoureux, de ces opportunités d’avenir et de tous ces projets : un gros message d’optimisme et d’amour des plus anciens aux plus jeunes. Et à ce petit jeu, assumé jusqu’alors surtout par l’impressionnante Judi Dench, Maggie Smith se montre éblouissante. Avec son formidable personnage d’ex-nanny glaciale, elle joue sur le registre de l’émotion avec une force étonnante. Sa relation quasi-maternelle avec Sonny est sûrement la plus touchante du film. Et chaque fois que Judi Dench se retrouve seule à l’image avec Maggie Smith, ces deux immenses actrices font naître des sentiments d’une force rare. Welcome back au Marigold donc !

Information supplémentaire et curry d’avis de margouillat

IndiansuiteAffiche

L’avis du margouillat : Cette suite est surement plus transparente que le premier opus, mais les retrouvailles sont chaleureuses et le talent du casting en impose. Avec Richard Gere en prime, un Dev Patel pétillant et une inde de carte postale, on se laisse séduire. Porté par Judi Dench et la magnifique Maggie Smith, le message des aînés touche encore au but : alors ? Combien de vie voulez-vous vivre ?


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)