Nos actus
 

Le Pont des Espions

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 2 décembre 2015
 
Réalisateur: Steven Spielberg
 
Acteur: Tom Hanks, Mark Rylance, Scott Shepherd (II), Amy Ryan...
 
Nationalité: Américain
 
Genre:
 
Mise en scène
8.0


 
Scénario
8.0


 
Musique
8.0


 
Emotion
8.0


 
Notre note
8.0
8/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


Histoire, acteurs, mise en scène, tout est au diapason de la qualité et du suspens. Un bonheur.

C'est un peu faible...


Certains aspects peuvent apparaitre simplistes. Une critique à relativiser, tant la production s'est efforcée de coller à la réalité des faits...


0
Posté le 2 décembre 2015 par

 
Chronique
 
 

pontafficheL’expression est désuète, complètement passée de mode. Mais elle convient à merveille au Pont des Espions de Steven Spielberg : voilà « de la belle ouvrage ». Sous une apparente simplicité, par une parfaite maîtrise de ses ingrédients, tout concourt à faire de cette histoire injustement méconnue un passionnant voyage dans notre passé proche. Difficile de souligner une erreur ou une faute de goût dans ce récit. Tout est orchestré avec un redoutable savoir-faire de conteur, le confort d’un suspens prenant qui réduit ses 2 h 12 à un plaisir trop court. Un grand réalisateur, c’est un peu comme un filtre au travers duquel tout devient évident, plaisant, prenant. Spielberg est un expert en la matière, et en fait ici une démonstration emballante. Une de plus ! La reconstitution est impeccable et, même romancée, l’évocation des premières heures de la guerre froide est assez intelligente pour permettre à tous les publics de se projeter au côté de son premier rôle. Digne héritier de James Stewart, Tom Hanks retrouve le réalisateur pour un autre rôle sur mesure. Une fois qu’il se glisse dans le pardessus de James Donovan, impossible d’imaginer un autre visage que celui de l’acteur… Une alchimie à l’Hollywoodienne soignée jusqu’au moindre bouton de chemise, qui repose sur un scénario en or signé par les frères Coen, excusez du peu. Une intrigue reposant sur une de ces histoires vraies que la fiction ne pourrait égaler… Parce qu’il croit profondément au système des lois et de la justice, un avocat accepte de défendre l’individu le plus détesté des USA : un espion russe traduit devant les tribunaux. En acceptant ce rôle périlleux, cet avocat devient involontairement une alternative unique et inespérée, un pont entre deux mondes qui ne se parlent plus que par promesses de conflits. C’est ainsi qu’un homme seul, à titre personnel, va des deux côtés d’un mur de Berlin qui s’élève tenter de sauver deux vies prises en otage d’ambitions politiques et de tensions internationales. En accomplissant cette mission insensée, James Donovan n’a pas seulement sauvé des vies. Il a ni plus ni moins ouvert en coulisse une voie pour continuer de communiquer entre belligérants, construire l’après-guerre froide. Et potentiellement épargné une guerre mondiale à la planète. Le savoir-faire de Spielberg est d’honorer l’œuvre d’un homme seul, l’antihéros incarné, pour mieux évoquer les enjeux qu’il défend, la complexité de l’Histoire. Ingénieux, passionnant, interprété avec une vraie classe – la composition de Mark Rylance est formidable !-, et réalisé avec l’intelligence qui caractérise Spielberg, ce Pont des Espions est un pur plaisir de cinéma.


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)