Nos actus
 

Le promeneur d’oiseau

 
lepromeneurdoiseau
lepromeneurdoiseau
lepromeneurdoiseau

 
Fiche Technique
 

Millésime: 07 mai 2014
 
Réalisateur: Philippe Muyl
 
Acteur: Li Bao Tian, Yang Xin Yi, Li Xiao Ran, Qin Hao
 
Nationalité: Française, Chinoise
 
Genre: ,
 
Mise en scène
8.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
8.0


 
Emotion
7.0


 
Notre note
7.5
7.5/10


Note des lecteurs
1 lecteur a voté

 

C'est du lourd...


Tout en douceur, ce film dévoile une Chine traditionnelle magnifique.

C'est un peu faible...


Beaucoup de bons sentiments, mais ça n’est pas désagréable.


0
Posté le 6 mai 2014 par

 
Chronique
 
 

Ce promeneur d’oiseau est en soit un modèle de coproduction tant le réalisateur a su concilier sensibilités française et chinoise en un récit. Un tendre et très beau voyage qui fait le choix de la poésie, mais n’en distille pas moins un utile message a l’attention d’un modernisme galopant…

Pour tenir une promesse, un vieil homme s’apprête à retourner dans son village d’enfance pour libérer son oiseau chanteur sur la tombe de sa femme. C’est alors qu’il se voit confier sa petite-fille… Il est toujours délicat de revendiquer la beauté et la poésie lorsque les débats idéologiques sont vifs. C’est le choix qu’a fait Philippe Muyl en acceptant une proposition surprenante. Bien que son film Le Papillon ne soit jamais sorti en salle en Chine, l’industrie de la piraterie en a fait un énorme succès populaire, et des milliers de Chinois fredonnent encore la musique du film avec affection ! C’est donc pour un remake de son Papillon que le réalisateur français a accepté l’invitation de venir réaliser un film en Chine. Fort heureusement, l’idée d’un copié-collé fut abandonné au profit d’un scénario orignal, élaboré au fil des 18 mois pendant lesquels le réalisateur à découvert la Chine. Difficile à financer, compliquée à organiser, cette coproduction franco-chinoise aurait eu un intérêt très limité si son réalisateur n’avait su marier les sensibilités occidentales et asiatiques avec autant de réussite. Le promeneur d’oiseau s’avère en effet aussi exotique pour nous qu’il le sera pour le public chinois…

Avec ce vieil homme et sa petite fille, ce sont les deux visages de la Chine qui s’embarquent pour un voyage dans un pays hors du temps, loin des artifices contemporains et au plus près de valeurs familiales universelles. Dirigeant ses acteurs « à la française », Philippe Muyl a cherché la plus grande authenticité, évacuant le surjeu apprécié des acteurs chinois qui, profitant du décalage imposé par la traduction, se sont impliqués activement dans le processus de création. Le résultat est parfaitement convaincant. En suivant les péripéties tendres et drôles de ce duo attachant, le public occidental va découvrir la beauté d’une Chine aux ethnies méconnues, à l’exemple du magnifique village Dong. Une carte postale soit, mais dotée d’une âme et d’une poésie illustrant l’évident coup de coeur du réalisateur. Le public chinois tombera sous le même charme, mais sera certainement séduit par le sens profond donné à ce beau voyage. Il est en effet rare en Chine que la question de la sauvegarde du passé, menacé par un bétonnage galopant, soit évoquée avec tant de retenue, de sourire. En jouant la carte de la beauté, Muyl gagne à sa tendre cause tous les publics, des deux côtés de la planète.

Informations supplémentaires et l’avis Écolo du Margouillat

lepromeneurdoiseauafficheL’avis du Margouillat : Que l’on voie ce film comme une carte postale ou un sincère message d’amour, l’aventure de ce papy et de sa petite fille s’impose par son charme et la beauté de ses paysages. Une intrigue familiale universelle, mais qui rappelle avec finesse la valeur de ses racines. Chinois et Français devraient être séduits.


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)