Nos actus
 

Legend

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 20 janvier 2016
 
Réalisateur: Brian Helgeland
 
Acteur: Tom Hardy, Emily Browning, Paul Anderson, Christopher Eccleston...
 
Nationalité: britannique, français
 
Genre: ,
 
Mise en scène
6.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
8.0


 
Emotion
6.0


 
Notre note
6.8
6.8/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


Tom Hardy assure l'incarnation de ce monstre à deux têtes avec un évidente jubilation.

C'est un peu faible...


Le culte complaisant de ces tueurs est resservi, une fois de plus, mais avec un sérieux manque d'inspiration.


0
Posté le 26 janvier 2016 par

 
Chronique
 
 

LegendAffiche

C

’est une sorte de fantasme, une consécration dans l’esprit de certains. Dans Legend, Hardy fait équipe avec lui-même. Occupant tout l’écran, il incarne l’icône à deux têtes la plus charismatique et effrayante de la pègre britannique : les frères Kray. Doublement crédité, l’acteur compose les personnages des jumeaux, Reggie le mafieux pur sucre et Ronnie le cinglé garanti, l’un s’efforçant en vain de sauver leur empire et leur fratrie des sanglantes frasques de l’autre. On est bien sûr tenté de traquer l’erreur qui trahira cette double présence à l’image, mais la question est écartée par une réalisation certes trop classique mais confortable, qui nous épargne au moins tout artifice digital superflu. A l’unisson de cette réalisation, le scénario est chronologique et linéaire, mais la reconstitution maîtrisée. Et si le propos cède vite à la fascination pour ces criminels, au contraste entre leurs deux personnalités, le film s’efforce d’en donner une image cohérente, replaçant leur conquête du pouvoir dans le contexte d’une époque mouvementée. Complaisante, l’incarnation de ce duo mortel et fusionnel a le potentiel shakespirien à même d’inspirer une bête de scène comme Tom Hardy. L’inaccessible idéal, c’est que l’on oublie que ces deux personnages au même visage sont joués par le même acteur. Hardy y parvient presque, mais se fait aussi piéger par ses tics de jeu. Il faut dire qu’il tient seul les commandes, plongé dans ce biopic honnête manquant de démesure et de venin. C’est là que les seconds rôles sont précieux. Taron Egerton fait plaisir à voir en giton de Ronnie, et il faut saluer la présence de Emily Browning qui, en compagne de Reggie, apporte une épaisseur sentimentale précieuse. Les adorateurs de monsieur Hardy devraient apprécier, mais on est cependant bien loin d’une prestation hantée comme celle d’un autre taulard britannique de légende, le monumental Bronson…


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)