Nos actus
 

Les Nouveaux Héros

 
Lesnouveauxheros
Lesnouveauxheros
Lesnouveauxheros

 
Fiche Technique
 

Millésime: 11 février 2015
 
Réalisateur: Don Hall et Chris Williams
 
Nationalité: Américaine
 
Genre: ,
 
Mise en scène
8.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
8.0


 
Notre note
7.5
7.5/10


Note des lecteurs
1 lecteur a voté

 

C'est du lourd...


Animation léchée, personnages soignés, héros épatants, autant de tendresse que d’action, bref, une réussite signée Disney.

C'est un peu faible...


On manque d’un vrai méchant et d’une intrigue plus surprenante. Clairement plus Disney que Marvel.


0
Posté le 13 février 2015 par

 
Chronique
 
 

Baymax est un robot gonflable conçu pour soigner. Pour combattre le mal et sauver la ville, le jeune Hiro saura faire de ce compagnon un allié spectaculaire… Très attendu par les accrocs de Marvel comme les inconditionnels de l’animation Disney, ce film saura contenter les deux publics, ce qui n’est pas un moindre exploit. On se laisse séduire !

E

n dépit de son jeune âge, Hiro est un vrai génie, mais il consacre ses immenses capacités à des combats de robots clandestins. Pour le sortir de ce mauvais pas, son grand frère Tadashi lui tend le plus habile des pièges : il lui fait visiter le prestigieux laboratoire où il perfectionne Baymax, son robot infirmier. Pour décrocher une place dans ce paradis pour inventeur, Hiro va se dépasser… Après l’explosion spectaculaire des super-héros en live, c’était l’ultime défi à relever pour que l’union entre Disney et Marvel soit totale : mettre le savoir-faire du dessin animé Disney au service de l’univers du comics. Animés avec une vraie classe, dotés d’un raffinement touchant dans le détail, les héros du comics Big Hero 6 prennent vie avec une efficacité qui en met plein la vue. Pour des questions de droit, l’adaptation n’est pas un copié collé, une relecture positive qui permet au film de s’approprier ces vengeurs d’un genre un peu différent. Oublié les pouvoirs magiques et les héritages cosmiques, tout vient ici de la science, dignes cousins de Tony Stark. L’humain reprend donc ses droits, et avec le duo composé de Hiro et Baymax, l’émotion et les rires ont la vedette. On devine que ces deux-là n’ont pas fini d’emballer le jeune public, passionné par une aventure riche d‘action jusqu’à un final prometteur. D’autant que cette fin-là comprend un rebondissement délicieux, assurément l’un des hommages les plus savoureux faits au maître de la galaxie comics, Stan Lee…

Associant ingénieusement héritage du comics américain et de la SF nippone, conciliant les grands sentiments et la fascination des robots et de la science, surfant sur la passion des super-héros, usant de l’expertise Disney pour soigner le feu d’artifice, Les Nouveaux Héros fait l’unanimité chez les petits comme les grands. Au point que l’on est tenté de creuser un peu pour pointer les défauts du champion. Le reproche récurrent de ce « Big Hero 6 », c’est que 4 de ces héros sont tenus en retrait au point de faire parfois les utilités. C’est frustrant, et la remarque s’applique à de nombreux arguments du film, sous-exploités compte tenu de leur énorme potentiel. On peut citer comme exemple les géniaux micro-bots dont le méchant fait finalement un usage assez basique. Et voilà le deuxième point qui chagrine. Reflétant une évolution générale marquante, le vrai méchant n’est plus ce qu’il était, et on retrouve trop vite l’humain malheureux sous le masque le plus menaçant. S’il tient plutôt solidement son rôle pendant le développement de l’intrigue, ce méchant se laisse ensuite percer à jour assez vite, pièce d’un schéma dramatique peut-être trop classique. À moins que, comme le suggère l’ultime intervention du plus secondaire des personnages, cette première expérience ne soit qu’une mise en place, et que tout ce qui dénote soit appelé à être corrigé et approfondi dans des séquelles qui semblent absolument inévitables ! L’association des réalisateurs de Volt et de Winnie l’Ourson consacre une nouvelle génération de réalisateurs chez Disney, et conforte la puissance de l’usine à rêve de Mickey. On pourra chicaner, mais Les Nouveaux Héros est clairement une sacrée réussite. Et au regard de la façon dont Disney a su composer avec Marvel, on rêve de plus belle à l’avenir des Star Wars…

Informations complémentaires et le Nanoavis du Margouillat

LesnouveauxherosL’avis du Margouillat : On pourra pinailler sur des facilités du scénario, une intrigue qui se concentre essentiellement sur Hiro et Baymax, mais voilà. Le duo est très touchant, l’animation hyper soignée, et si le spectacle est clairement pour le cercle familial le plus large, Disney y emploie tout son savoir-faire. Que celui qui ne fond pas pour Baymax nous jette la première nano-pierre !

Site


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)