Nos actus
 

Ninja Turtles 2

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 29 juin 2016
 
Réalisateur: Dave Green
 
Acteur: Megan Fox, Stephen Amell, Noel Fisher, Alan Ritchson,
 
Nationalité: Américain
 
Genre: ,
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
6.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
6.0


 
Notre note
6.5
6.5/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


De l'action à gogo, un humour de BD et le duo Bebop-Rocksteady est plutôt sympathique. Fun!

C'est un peu faible...


Shredder et Splinter font de la figuration, Casey Jones est "revisité", et le scénario n'est pas renversant...


0
Posté le 24 septembre 2016 par

 
Chronique
 
 

ninjaAffiche

C

’est la semaine de la tortue ! La magnifique Tortue Rouge de Michael Dubok De Wit n’est pas la seule à s’emparer de nos écrans. Il faut aussi compter sur le retour, nettement plus bruyant, de ces chéloniens d’un tout autre genre, version smoothie aux anabolisants et humour potache. Le premier volet de ce reboot n’avait pas forcément servi la gloire de ces idoles des années 80, laissant les fans traumatisés de voir leurs héros à carapace muter en bodybuilders californiens. Le second volet lui emboîte le pas avec des ingrédients similaires et un objectif avoué : faire le spectacle. Et pour en profiter un minimum, la consigne du premier vaut triplement pour le second. Hors de question d’entrer dans la salle sans s’être mis en condition : il est essentiel de retrouver son âme de mouflet destructeur et hyperactif, insatiable de monstres crétins et de bastons en CGI ! On peut même sauter sur son fauteuil en beuglant « Leonardo » si ça peut aider. Cette préparation psychologique est un pré requis absolument indispensable. Dès lors, vous pourrez, comme les plus jeunes, vous amuser de cette tonitruante ballade. Le renfort de Casey Jones, sympathique, n’a rien d’indispensable, mais on peut s’amuser du nouveau grand méchant, cet enzyme glouton de Krang, qui fait suffisamment d’ombre à Shredder pour que le boss des Foot passe pour un accessoire. On accroche plus au duo d’abrutis homologués, Bebop et Rocksteady. Assumant gaîment leur quotient intellectuel de tabouret, ces deux mutants kitsch défouraillent au tank et ne pense qu’à tout déglinguer. C’est à peut prêt tout ce que l’on demande au film, c’est donc cohérent. Il n’est pas certain que Ninja Turtles 2 laisse un souvenir inoubliable, mais le second opus semble cependant plus entraînant que le premier. Et si un doute vous assaille au cours de la projection, répétez-vous « J’ai huit ans, j’ai huit ans, j’ai huit ans ! ». Et votre migraine devrait se dissiper.


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)