Nos actus
 

Retour chez ma mère

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 1 juin 2016
 
Réalisateur: Eric Lavaine
 
Acteur: Josiane Balasko, Alexandra Lamy, Mathilde Seigner, Jérôme Commandeur
 
Nationalité: Français
 
Genre:
 
Mise en scène
7.0


 
Scénario
7.0


 
Musique
7.0


 
Emotion
7.0


 
Notre note
7.0
7/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

C'est du lourd...


Les retrouvailles forcées et leurs conséquences fleurent bon le vécu. Mesdames Lamy et Balasko se sont de toute évidence très bien entendues !

C'est un peu faible...


L'enjeu est simple, et l'histoire symbolique. Mais c'est un film qui entend plus faire écho à nos propres expériences qu'inventer un destin extraordinaire...


Posté le 1 juin 2016 par

 
Chronique
 
 

retourAffiche

L

’anecdote est devenue un phénomène de société. Les enfants reviennent vivre chez leurs parents, poussés par les galères de la vie et la crise qui dure.  Ce qui était réservé aux « adulescents » n’épargne pas les enfants devenus parents à leur tour.  C’est le cas de Stéphanie, qui se retrouve sans un sou avec comme seul recours sa chambre d’adolescente, chez sa mère. Là où le réalisateur vise juste, c’est qu’il ne se limite pas à cette seule confrontation intime entre une mère et sa fille, mais écarte généreusement la zone de conflit à une fratrie haute en couleur. Car si l’accueil est évident pour la mère, ce retour est plus litigieux pour le frère et la sœur. Retour chez ma mère trouve alors une vraie épaisseur avec ce petit jeu d’amour et de haine, de rancoeur et de coups bas, généreusement nourris des innombrables petites phrases et anecdotes chapardées dans leur entourage par le réalisateur et son coscénariste. Les dialogues fusent clairs et secs, un rythme solide autorisant des dérives vers l’absurde le plus réjouissant.  Entre la grande sœur « chouchoutée », la petite dernière à l’autorité assassine ( redoutable Mathilde Seigner !), l’indolent frangin et cette maman épanouie, Éric Lavaine porte un regard plein de tendresse sur le tumultueux amour familial. Un champs de bataille qui laisse aussi la place à une histoire d’amour passionnelle, mais déplacée sur un tout autre terrain : la vie sexuelle des seniors, celle-là même qui est ignorée en premier lieu par leurs propres enfants… Nous amusant de quiproquos réussis, soignant le décorum avec habileté et offrant à Jérôme Commandeur un rôle aussi inattendu que touchant, cette chronique de la famille est riche d’une tendresse vache. Au diapason, Alexandra Lamy, Mathilde Seigner et une Josiane Balasko craquante mènent la danse sans faux pas. Que celui qui ne se retrouve pas dans au moins une scène lève la main !


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...