Nos actus
 

X-Men : Days of Future Past

 
xmen-days-future
xmen-days-future
xmen-days-future

 
Fiche Technique
 

Millésime: 20 mais 2014
 
Réalisateur: Bryan Singer
 
Acteur: Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender, Patrick Stewart, Jennifer Lawrence, Jennifer Lawrence, Halle Berry, Ellen Page,Nicholas Hoult...
 
Genre:
 
Mise en scène
9.0


 
Scénario
8.0


 
Musique
8.0


 
Emotion
8.0


 
Notre note
8.3
8.3/10


Note des lecteurs
2 lecteurs ont voté

 

C'est du lourd...


Intrigue ciselée, réalisation spectaculaire, des acteurs au top : les X-Men sont au top de leur forme !

C'est un peu faible...


Quand c’est aussi bon, on a toujours envie d’en avoir plus…


Posté le 20 mai 2014 par

 
Chronique
 
 

Après une reprise en main particulièrement réussie, cette suite ambitieuse consacre le retour des X-Men au plus haut niveau du film de super-héros. Une réunion de casting prometteuse qui décuple la qualité de la franchise. Les amateurs sont aux anges.

Traqués par les Sentinelles, les derniers mutants se cachent avant une fin inéluctable. Une seule solution pour arrêter ce cauchemar : revenir dans le passé à la source de ce destin. Wolverine va devoir recherche les X-Men des années 70… Après le formidable reboot qu’a été Le commencement, tous les espoirs des fans de X-Men reposaient sur cette suite pour que la franchise acquière définitivement une densité et une force comparable à celle de l’univers Avengers. Sans le moindre doute, ce but est atteint. On regrette forcément que des personnages comme le Diablo créé par Alan Cummings ne fasse leur retour, mais ces regrets sont vite balayés par l’intensité et l’intelligence de cette suite formidable. Les écarts de Wolverine et les déceptions du X-Men L’affrontement Final sont loin. Le récit recolle au « God loves, man kills », le comics de référence de Chris Claremont, et s’offre le luxe de construire un récit passionnant et limpide en dépit d’un argument jamais facile à manier : le voyage dans le temps. Menant les deux actions parallèles tambour battant, le réalisateur créateur de la franchise revient derrière la caméra pour nous offrir un plaisir particulièrement savoureux : réunir à l’écran les deux castings, celui de la première trilogie et ceux qui ont fait sa renaissance. Le duo McAvoy / Fassbender, toujours aussi brillant, partage l’affiche avec Patrick Stewart et Ian McKellen, une rencontre au sommet entourée de mutants fidèles et de nouveaux venus particulièrement réussis.

Le fascinant personnage de Bolivar Task est habilement construit, porté par le talent de Peter Dinklage. Evan Peters exécute un formidable numéro dans le rôle de vif argent. Et même si le personnage de Bishop est secondaire, notre Omar Sy national s’en sort parfaitement. La qualité du traitement est telle que des personnages déjà installés trouvent une nouvelle épaisseur. À l’exemple de Mystique, que Jennifer Lawrence incarne à merveille. Nicolas Hoult explore un peu plus la jeunesse du Fauve avec une même réussite. En devenant le lien entre passé et futur, Wolverine est peut-être celui qui en tire le plus grand profit : impressionnant, Hugh Jackman ramène le personnage à son meilleur niveau. Visuellement irréprochable – même la reconstitution du Paris des années 70 est crédible !-, les effets spéciaux sont remarquables, autorisant des affrontements d’excellence, notamment grâce à la participation de Sentinelles aussi fascinantes et terrifiantes qu’ont pouvait les rêver. Il faut ajouter que la 3D n’a rien d’accessoire, une qualité d’image qui promet le meilleur pour les accrocs à l’Imax. On pourra être surpris qu’une pareille intrigue, riche et sans faille, soit traitée en seulement 2h12. Rituel jouissif, ce timing inclue un bonus final qui intriguera plus d’un néophyte, et ouvre les X-Men vers un avenir « apocalyptique » toujours plus prometteur… Après la promesse de l’excellent Le Commencement, Days of Future Past est ce qui pouvait arriver de mieux à la franchise X-Men.

Informations supplémentaires et l’avis Carcajou du Margouillat

x-men-dayso-future-past-team-posterL’avis du margouillat : Il n’y rien de plus plaisant que de voir un film attendu être à la hauteur de ses promesses. Jouant de la qualité du nouveau casting et du prestige de l’ancien, ce nouvel opus remet les pendules à l’heure, et projette les X-Men vers un avenir radieux.

Site


Frédéric Lelièvre

 
Frédéric Lelièvre
Journaliste spécialisé dans le cinéma, j'ai traîné mes guêtres dans Mad Movies, Pur Ciné, DVD passion avant d'avoir droit à un magazine gratuit à mon nom de plume Le Petit Cinévore ! Désespérément optimiste, je me concentre sur les films qui éveillent en moi un certain intérêt et évite toute destruction massive...