Nos actus
 

Diablo III

 
Diablo3
Diablo3
Diablo3

 
Fiche technique
 

Editeur: Blizzard Entertainment
 
Développeur: Blizzard Entertainment
 
Multijoueurs: Oui
 
Millésime: 2013
 
Type:
 
Support: ,
 
Graphisme
9.0


 
Scénario
6.0


 
Musique
7.0


 
Jouabilité
9.0


 
Notre note
7.8
7.8/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

On a kiffé


Les graphismes magnifiques, la prise en main adaptée très bien pensée, l’effort réalisé sur la localisation intégrale et les améliorations vis-à-vis de la version PC.

C'est la loose


Hack’n slash très répétitif, le manque cruel d’un scénario digne de ce nom, des classes qui manquent d’originalité.


Posté le 16 octobre 2013 par

 
Notre chronique
 
 

Quelques mois après avoir provoqué une ruée sur PC, Diablo III, maître incontesté du hack’n slash tente à nouveau une percée sur console. 15 ans après le portage du premier opus sur PSOne, les joueurs vont découvrir les joies de la destruction frénétique au pad.

Autant le premier Diablo sur PC était une réussite. Autant son portage sur PlayStation n’a pas laissé de souvenir intarissable dans la mémoire des joueurs. Car, à l’époque, l’adaptation d’une interface clavier-souris vers un pad (aussi fourni en boutons soit-il, mais encore démuni des joysticks analogiques) n’a jamais été vraiment probante. Les exemples sont nombreux : Warcraft II, Discworld, Monkey Island, Doom, etc. Et voilà Diablo III qui arrive sur Xbox 360 et PlayStation 3. Et force est de constater, heureusement, qu’entre temps, cette considération n’a plus lieu d’être. Voilà une excellente nouvelle. Et ce n’est pas la seule.

Blizzard a eu le temps de revoir sa copie et d’offrir à la mouture console quelques améliorations

Diablo III vous entraîne dans une aventure où vous allez nettoyer des niveaux de ses créatures démoniaques. Scénario ? Inutile ! La finalité n’est pas de vous raconter une histoire (d’autant que l’écriture est ici assez plate), mais de vous confier la destinée de l’un des cinq avatars disponibles, du barbare au chasseur de démons, en passant par l’inévitable mage. Le choix dépendra de vos affinités, mais sachez qu’un trait de caractère rassemble ses classes : leur capacité d’annihilation totale en montant de niveaux et en acquérant de l’équipement (qu’il est possible de personnaliser, comme dans Diablo II). Testé sur PlayStation 3 (mais notre avis devrait être sensiblement le même sur la plate-forme de Microsoft), Diablo III se révèle être un hack’n slash aussi fort sur console que sur PC. Ce qui n’est pas rien ! Sublime techniquement (peut-être un peu moins selon les puristes sous Windows), énergique une fois le pad en main, Diablo III aspire le joueur et ne le laisse pas souffler un seul instant. Certains seraient même tentés de dire que le jeu est plus accessible sur console et donc plus orienté action que RPG, notamment vis-à-vis d’un système de compétence automatique que les baroudeurs du hack’n slash renieraient. N’exagérons rien : les bases sont quasiment identiques et le sentiment de puissance bien présent. Peut-être même trop pour être honnête…

Sorti il y a un an sur PC, le jeu a bien changé dans cette version console. Blizzard a eu le temps de revoir sa copie et d’offrir à la mouture console quelques améliorations, optimisations et corrections dont la communauté PC a bénéficié au fil de l’eau. Fini donc le mode online obligatoire qui déconnectait le joueur spontanément en cas de coupure d’Internet. Exit aussi l’hôtel des ventes qui empoisonne toute envie de chercher les pièces d’équipement légendaires. Bienvenue au rééquilibrage du loot plus généreux. Notez que, sur PS3 et X360, le joueur dispose d’une interface adaptée à la manette et SURTOUT d’un mode multi local à quatre pour des soirées d’anthologie vidéoludique. De quoi poursuivre à l’envi l’ivresse du sang.

Informations supplémentaires et l’avis 666 du Margouillat

diablo 3L’avis du Margouillat : Ne vous laissez pas abuser : malgré l’absence d’un bon scénario prétexte, Diablo III est un excellent titre. Faut-il encore avoir les épaules assez solides pour encaisser l’impact. Si le mode solo normal est à la portée des petites pucelles, débloquer l’ensemble des modes de jeu n’est pas un défi à prendre à la légère. Trop répétitif pour certains. Sans concession pour d’autres. Diablo III mérite vraiment de se donner la peine de s’y plonger pleinement, quitte à ne plus voir la lumière du jour quelque temps.

Site

 

 


Sam Azzemou

 
Sam Azzemou
Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies et les jeux vidéo, j'ai dirigé le magazine officiel Xbox 360 et la rubrique nomade de Micro Actuel. Rôliste patenté, quand je ne teste pas des RPG, je m'amuse à en développer !