Nos actus
 

Final Fantasy IV – The Complete Collection

 
final fantasy
final fantasy
final fantasy

 
Fiche technique
 

Editeur: Square Enix
 
Développeur: Square Enix
 
Multijoueurs: Non
 
Millésime: Avril 2011
 
Type:
 
Support:
 
Graphisme
7.0


 
Scénario
9.0


 
Musique
8.0


 
Jouabilité
6.0


 
Notre note
7.5
7.5/10


Note des lecteurs
2 lecteurs ont voté

 

On a kiffé


Un scénario qui ne vieillira jamais

C'est la loose


En revanche, les graphismes marquent leur époque !


0
Posté le 11 janvier 2013 par

 
Notre chronique
 
 

Cécil est un chef militaire puissant et dévoué à son roi. Au retour d’une mission musclée, il ose émettre un doute sur les décisions de son souverain et le bienfondé de raser un village pour récupérer un cristal. C’est immédiatement la disgrâce. Il est tout de même envoyé en mission au village de Myst et tombe dans un piège…

Ce point de départ d’une histoire passionnante sorti en 1991 a été de nombreuses fois adapté sur consoles avant d’être enrichi d’une suite en 10 parties disponibles sur WiiWare. Il débarque en version complète sur PSP augmenté d’un épisode inédit. Une innovation majeure a fait de Final Fantasy 4 l’un des piliers de la saga : l’active time battle. C’est en suivant les aventures de Cécil que l’on découvre pour la première fois le principe des jauges laissant un personnage (ami ou ennemi) n’agir que lorsque celle-ci est pleine. Le savant dosage entre le tour par tour et le temps réel renforce le dynamisme et l’aspect stratégique des combats. Un système aujourd’hui largement repris et qui n’a pas pris une ride. Continuons notre voyage dans le passé pour nous rappeler que ce quatrième volet et le premier à sortir sur la Super Nintendo. La console 16 bits offrait une expérience visuelle éclatante et des mélodies plus complexes que le chipsound 8 bit. En deux décennies, de l’eau a coulé sous les ponts, et bien que le titre ait été largement retouché, il garde son univers graphique et sonore. Un choix assumé sur lequel nous reviendrons.

Ce Final Fantasy a fait date grâce à la justesse de sa dramaturgie.

Pour la première fois dans la saga, les personnages principaux font face à des situations impliquant la mort, l’amour, la rédemption, le pardon. Ces thèmes adultes, bien que parfois traités de manière caricaturale, n’étaient pas monnaie courante. FF4 fut d’ailleurs amputé de plusieurs éléments  en débarquant aux États-Unis ! L’histoire est complexe, mais le jeu n’a rien de difficile pour autant. Les quêtes se suivent de manière assez linéaire sans que le joueur ne se retrouve livré à lui-même et perde le fil. Le triptyque de la version PSP ajoute au plaisir de suivre Cécil et ses amis. Cette collection complète reprend le Final Fantasy 4, les 10 épisodes des Années Suivantes sorties sur Wii Ware, et y ajoute un interlude pour lier le tout. Dans cette histoire inédite, les personnages sont d’emblée niveau 30. Une fouille assidue des coffres dans les premières minutes de jeu et l’argent coule à flot. Ainsi, le récit démarre sur les chapeaux de roues et ne faiblit pas durant la dizaine d’heures nécessaire à en venir à bout. Ces deux suites gardent la patte graphique du premier volet au risque de faire perdre au jeu la large audience qu’il mérite. L’esthétisme old school en rebutera sans doute quelques-uns surtout après avoir vécu l’expérience Crisis Core issue de Final Fantasy 7. Tout le monde n’est pas « intello gamer » et n’a pas envie de voir une console puissante comme une Ferrari, bridée à 20 km/h. À ceux-là, nous demandons tout de même d’y réfléchir à deux fois, car comme un film de Kubrick ou un album des Beatles, cet épisode de Square est plus qu’un jeu ; c’est un classique.

Informations supplémentaires & l’avis indispensable du Margouillat

Final Fantasy IVL’avis du Margouillat :  Il est des jeux qui ne prennent pas une ride, en tout cas du côté du scénario et de la jouabilité, car côté graphismes, les frileux du old school risquent de faire la grimace.

Site : http://eu.square-enix.com/fr/home

 


Cyril Trigoust

 
Cyril Trigoust
Rédacteur en chef de Rock You, Pur Ciné (etc.), on me voit aujourd'hui dans Jeux Vidéo Magazine ou quelques pages de musiques et de nouvelles technologies. Chaque seconde encore disponible est consacrée à la direction de ce site et la motivation de l'équipe !


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)