Nos actus
 

Mario & Luigi RPG : Dream Team Bros

 
MarioandLuigi
MarioandLuigi
MarioandLuigi

 
Fiche technique
 

Editeur: Nintendo
 
Développeur: Alpha Dream
 
Multijoueurs: Non
 
Millésime: 2013
 
Type:
 
Support:
 
Graphisme
9.0


 
Scénario
5.0


 
Musique
8.0


 
Jouabilité
6.0


 
Notre note
7.0
7/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

On a kiffé


Les pouvoirs d’Oniluigi dans le monde des rêves, la réalisation technique de très bonne facture et l’ambiance générale du titre.

C'est la loose


L’impression d’être dans un didacticiel géant très linéaire, des nouveautés assez peu nombreuses vis-à-vis de Bowser Inside Story, des défis prétextes pour rallonger une durée de vie objectivement basse.


Posté le 17 octobre 2013 par

 
Notre chronique
 
 

L’année Luigi continue de plus belle. Après un Luigi Mansion 2 fort sympathique, le frère dadais de Mario devient la superstar onirique d’une aventure pleine d’oreillers, de cauchemars et de situations toujours aussi loufoques.

Mario & Luigi en sont déjà à leur quatrième aventure sous forme de RPG en tour par tour. Superstar Saga, Partners in Time, Bowser Inside Story et maintenant Dream Team Bros : les développeurs du studio Alpha Dream, aux commandes de la série depuis ses débuts, aiment multiplier les situations cocasses et burlesques comme les aiment la jeunesse japonaise bien sous tout rapport. Des ennemis végétaux, des champignons vénéneux, des extra-terrestres et des mauvais rêves : l’imagination fertile d’Alpha Dream n’a pratiquement pas de limite, si ce n’est celle à offrir au joueur.

Ici, inutile de demander le chemin, le jeu passe son temps à vous indiquer où se rendre, comment le faire et sur quel bouton appuyer

Dream Team Bros prend l’exacte suite de Bowser Inside Story. Après une lutte acharnée en compagnie de Bowser, la cour du royaume Champignon s’octroie quelques vacances sur l’île des Koussinos. Bien sûr, rien n’ira vraiment tout à fait normalement et la Princesse se fera inévitablement enlevée. Pour relever ce défi, rien de mieux que Mario et Luigi. Surtout ce dernier. Car année de Luigi oblige, celui-ci devient le personnage important de cet opus, acquérant des pouvoirs oniriques offrant de nouvelles astuces de gameplay rafraîchissantes. Ce n’est pas tout : Dream Team Bros joue des particularités techniques de la 3DS : écran 3D, accéléromètre, etc. Associées à une très bonne réalisation technique, colorée et rythmée, ce quatrième épisode est, à première vue, un bon millésime. Le déroulement du jeu est cependant similaire aux précédents volets. Vous explorez les régions de l’île les unes après les autres, revenant parfois sur vos pas pour découvrir quelques objets bonus et remplir quelques défis. Vous combattez des ennemis lors de combats au tour par tour où votre habileté sera plus importante que votre jugeote. Car, comme précédemment, vous contrôlez certains mouvements des deux frères et vos actions auront une incidence directe sur la puissance des coups portées ou reçus. Ainsi, il vous sera possible de perdre lamentablement, même si vous êtes aguerris en tactique et que vous avez cerné toutes les techniques de vos adversaires.

Ce petit côté frustrant, inhérent au gameplay de la série, n’est rien comparé au sentiment éprouvé face à la complaisance d’Alpha Dream à tenir le joueur par la main tout au long de l’aventure, même aux portes de la dernière bataille. Il est loin le temps du premier Legend of Zelda où le joueur était débarqué au milieu de nulle part ne sachant pas quoi faire, ni où aller. Ici, inutile de demander le chemin, le jeu passe son temps à vous indiquer où se rendre, comment le faire et sur quel bouton appuyer. Comme si, au final, nous étions face à un didacticiel géant impossible à contourner. Dommage, car le jeu est, en dehors de ce point, vraiment excellent…

Informations supplémentaires et l’avis Letseu go du Margouillat

Mario and LuigiL’avis du Margouillat : Très beau dans son ensemble, avec quelques idées astucieuses de gameplay (notamment avec les techniques oniriques d’Oniluigi), Dream Team Bros est plaisant, mais pas révolutionnaire, notamment après trois opus très similaire. Les phases didactiques étant nombreuses et longues, le rythme devient saccadé et l’aventure presque lassante. Seule vraie innovation : Luigi est clairement la vraie star du jeu, Mario n’ayant enfin qu’un rôle de faire-valoir.

Site

 


Sam Azzemou

 
Sam Azzemou
Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies et les jeux vidéo, j'ai dirigé le magazine officiel Xbox 360 et la rubrique nomade de Micro Actuel. Rôliste patenté, quand je ne teste pas des RPG, je m'amuse à en développer !