Nos actus
 

The Last of Us

 
the last of us
the last of us
the last of us

 
Fiche technique
 

Editeur: Sony Computer Entertainment
 
Développeur: Naughty Dog
 
Multijoueurs: non
 
Millésime: 2013
 
Type:
 
Support:
 
Graphisme
10


 
Scénario
00


 
Musique
9.0


 
Jouabilité
9.0


 
Notre note
9.3
9.3/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

On a kiffé


L’excellente réalisation et les cut-scenes réalisées avec le moteur de jeu, les choix scénaristiques, la mise en scène de l’introduction et la personnalité de Joël et Ellie.

C'est la loose


Un petit côté melting-pot entre TPS, Survival Horror et Action / Aventure pas désagréable du tout, mais pas franc du collier non plus.


Posté le 25 octobre 2013 par

 
Notre chronique
 
 

Avec The Last of Us, ce n’est pas un, mais plusieurs jeux que nous retrouvons. Un brin infiltration, un brin survival, un brin film interactif, le dernier titre de Naughty Dog mélange les gameplays à un scénario poignant. Une vraie perle.

Les jeux d’action / aventure sur console « Next-Gen », ce n’est pas ce qui manque. Uncharted. Tomb Raider. Resident Evil. Assassin’s Creed. Max Payne. Pour arriver à se démarquer, les développeurs et les studios n’ont pas beaucoup de choix : s’appuyer sur une licence forte, renforcer le positionnement adulte par des scènes d’action débridées, ou tenter l’originalité. Avec The Last of Us, Naughty Dog prend le parti de créer un nouvel environnement. Après avoir été décimée par un virus incontrôlable, la population survit dans des cités closes contrôlées par l’armée. Rationnée, diminuée, prisonnière d’elle-même, L’Humanité, parquée et à la merci des trafiquants et des gangs, est au bord de l’implosion. L’espoir vient d’un duo improbable, formé d’Ellie, une adolescente qui n’a pas demandé à être ce qu’elle est, et Joël, passeur et contrebandier, dénué de sentiment et de pitié, mais qui se prendra d’affection pour cette jeune demoiselle qui lui rappelle tant sa fille disparue.

Le drame qui se joue en début de jeu pose implacablement les bases d’une aventure forte et captivante

Certes, le titre est fortement inspiré de certains de ses prédécesseurs : des zombies, de l’infiltration, des phases de recherche, des combats avec les moyens du bord, un système de création d’armes de fortune à partir de matériaux à dénicher, un découpage en chapitre rejouable pour améliorer son score, etc. Naughty Dog prouve ici sa grande habileté à marier les genres. Il est même amusant de constater que certaines mécaniques de prise en main s’avèrent naturelles pour les joueurs chevronnés, car elles ont déjà été introduites dans de précédents jeux. Preuve du savoir-faire du studio américain, également auteur d’Uncharted.

Mais The Last of Us ne se contente pas de cela. Naughty Dog a eu l’habileté d’y insuffler une justesse dans la rythmique et la mise en scène. Le drame qui se joue en début de jeu pose implacablement les bases d’une aventure forte et captivante. Le lien qui se forge entre ce père brisé et cette adolescente dépassée et l’attention qu’ils doivent se porter l’un à l’autre pour ne pas sombrer sont deux éléments qui augmentent considérablement le côté émotionnel de l’aventure. Et le scénario, parfaitement ficelé, est servi par une magistrale leçon de gameplay et d’esthétique. Bref, The Last of Us retient l’attention du joueur dès les premières secondes et ne le lâche plus jamais.

Tout n’est certes pas parfait, mais les quelques imperfections participent au charme. Certains trouveront que l’ennemi principal manque d’aspérité. D’autres que l’I.A. souffre de quelques défauts dans certaines phases. Tout cela n’est finalement qu’un détail. Naughty Dog offre ici une superbe production à la PS3. Pas forcément un chant du cygne, mais une jolie balade postapocalyptique.

Informations supplémentaires et l’avis Uncharté du Margouillat

the last of usL’avis du Margouillat : Magnifique production de Naughty Dog, en exclusivité sur PS3. Autant dans la technique que dans la mise en scène. Un conte postapocalyptique qui parlera beaucoup aux pères ayant une fille (ou un fils). L’étrange rencontre et la relation qui se noue entre Joël et Ellie sonnent tellement vraies qu’elles en deviennent terriblement touchantes.

Site 


Sam Azzemou

 
Sam Azzemou
Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies et les jeux vidéo, j'ai dirigé le magazine officiel Xbox 360 et la rubrique nomade de Micro Actuel. Rôliste patenté, quand je ne teste pas des RPG, je m'amuse à en développer !