Nos actus
 

Muse – 2nd Law

 
Muse
Muse
Muse

 
Fiche Technique
 

Millésime: Octobre 2012
 
Musicien: Matthew Bellamy, Dominic Howard, Christopher Wolstenholme
 
Editeur: Warner
 
Style:
 
Production
8.0


 
Emotion
6.0


 
Notre note
7.0
7/10


Note des lecteurs
1 lecteur a voté

 

Bien vu


Toujours cette inventivité, ces hommages appuyés, cette musique maîtrisée

Peut mieux faire


Toujours aussi ampoulé, cette voix manierée, ce besoin d'intellectualiser


0
Posté le 8 janvier 2013 par

 
Notre avis
 
 

Les fans attendaient depuis un petit bout de temps le nouvel album de Muse faisant suite à Resistance sorti en 2009. Si les avis sur ce dernier était plutôt partagés, chaque concert devenait la grand-messe rock mégalo-pompeuse mais ô combien impressionnante grâce à un Bellamy étonnant de virtuosité.

C’est vrai que Resistance avait été reçu fraîchement par des aficionados déboussolés par les envolées lyriques de Matthew Bellamy qui, pour l’occasion, n’avait pas hésité à piller le répertoire classique (Chopin, Saint-Saëns) en se réappropriant quelques airs célèbres, accompagné pour l’occasion d’un orchestre symphonique. The 2nd Law marque une véritable cassure avec son prédécesseur dans la mesure où l’on retrouve le Muse « d’avant », plus personnel et basé sur des ballades mélodiques particulièrement bien maîtrisées. Les titres Follow MeExplorersSave Me (interprété par le bassiste Christopher Wolstenholme) et Animals sont ainsi la marque de fabrique de ce nouvel opus, un Muse apaisé en quelque sorte où il ressort du travail de l’équipe une parfaite maîtrise musicale ainsi qu’une vision d’ensemble. La voix de Matthew Bellamy est toujours aussi malléable et se mêle parfaitement aux instruments à corde et synthétiseurs, particulièrement présents ici. Animals en est un parfait exemple où la sonorité acoustique de la guitare fait merveille tout au long d’une mélodie dont le groupe a le secret. Il en va de même de Madness, un morceau tout en retenu rehaussé par une musique synthétique sur laquelle vient se poser la guitare de Matthew Bellamy qui pourrait très bien être celle de… Brian May !

The 2nd Law n’est pas non plus dépourvu de titres plus incisifs, à commencer par Supremacy qui introduit joliment l’album, un morceau typé métal progressif laissant place à de superbes envolées vocales, accompagnées de main de maître par Dominic Howard à la batterie. Et que dire de l’OVNI musical Liquid State, titre le plus concis de l’album et qui nous replonge dans le Muse des années Showbiz et Absolution avec un son puissant, une basse omniprésente, un tempo rapide et la voix de Chris Wolstenholme bouleversante de sincérité lorsqu’il parle de ses problèmes personnels. Là est le secret de Muse, savoir sortir des sentiers battus et faire cohabiter un morceau métal avec une mélodie accompagnée d’un orchestre symphonique et des chœurs comme c’est effectivement le cas pour les titres Unsustainable et Isolated System. Un album marqué par une extrême diversité donc, dans lequel aucun tube ne se dégage vraiment excepté peut-être l’entraînant Big Freeze, véritable condensé du génie de Matthew Bellamy. En tout cas une belle réussite pour ce sixième album studio, preuve que ce groupe a encore des choses à dire et à nous faire partager.


Stéphane Philippon

 
Stéphane Philippon
Escaladeur de montagnes et de gammes classiques étourdissantes, mon apostolat m’a amené à parler de jeux vidéo, de musique, de cinéma, de nouvelles technologies et de carpes, mais ça va mieux depuis.


0 Comments



Soyez le premier à commenter


Soyez inspiré et constructif


(Requis)