Nos actus
 

Prefab Sprout – Crimson/Red

 
Prefab Sprout
Prefab Sprout
Prefab Sprout

 
Fiche Technique
 

Millésime: Novembre 2013
 
Musicien: Paddy McAloon
 
Editeur: Veryrecords
 
Production
7.5


 
Emotion
8.5


 
Notre note
8.0
8/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

Bien vu


Un retour en forme de vrai bain de jouvence. Mélodies et textes toujours aussi sophistiqués et surprenants.

Peut mieux faire


Certains arrangements frisent la caricature et alourdissent le propos.


Posté le 19 décembre 2013 par

 
Notre avis
 
 

Qui aurait parier sur le retour de Prefab Sprout et du génial, mais trop longtemps absent, Paddy McAloon ?

Prefab-Sprout–Crimson-RedPas grand monde depuis les compilations des années 2000 et un dernier album essentiellement instrumental. Mais des « come-back » comme celui-là, si l’expression vous rappelle quelque chose, on en redemande. Derrière la légèreté, l’apparente facilité, la touche nostalgique qui renvoie immanquablement aux débuts du siècle, derrière les arrangements aux accents parfois surannés de Crimson/Red, se cache le travail d’un des plus doués et des plus mésestimés songwriters de sa génération : Paddy McAloon.  Il est l’artisan en chef des Prefab Sprout, ce groupe mythique, très anglais, très pop, très frais et aux mélodies ciselées. Pour Crimson/Red enregistré ces derniers dix-huit mois, sans rien en laisser paraître, le chanteur-auteur-compositeur-interprète est revenu de tout. De la maladie, cécité et surdité notamment. Mieux, il force l’admiration, jouant de tous les instruments.
L’autre miracle est de retrouver McAloon comme si on l’avait quitté hier. Mais c’est à double tranchant. A travers ses chansons en forme de saynètes, « The Best Jewel Thief in the World », « Grief Built the Taj Mahal », « The Old Magician », on comprend que l’artiste a gardé intact son savoir-faire, son incroyable imagination. D’un autre côté, la nostalgie, voire la guimauve envahit parfois l’espace comme dans « The Dreamer ».
L’ensemble reste d’excellente tenue. Retrouver un vieux magicien des mots et de la musique comme McAloon reste de toute façon un privilège. Sa musique est une leçon de vie.

 


watchingmachine

 
watchingmachine
Petit animal fouineur et curieux : ce margouillat nous scrute et donne un avis toujours aussi péremptoire que subjectif. Bref, un journaliste... un vrai.