Nos actus
 

Renaud Capuçon – Le violon roi

 

 
Fiche Technique
 

Millésime: 2013
 
Musicien: Renaud Capuçon, Martha Argerich, Michel Dalberto, Gérard Caussé, Mischa Maisky
 
Editeur: Virgin Classics
 
Style:
 
Production
9.0


 
Emotion
9.5


 
Notre note
9.3
9.3/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

Bien vu


Enregistrement remarquable, variété des styles, tout y est...

Peut mieux faire


Rien à reprocher...


Posté le 30 mars 2013 par

 
Notre avis
 
 

Renaud Capuçon, violoniste émérite, livre avec ce coffret 3 CD un moment musical étourdissant où se croisent quelques-unes des plus belles pages écrites pour cet instrument à cordes. Un « best of » en quelque sorte, savamment composé et qui a le don de nous faire un bien fou.

Quel plus beau cadeau que ce coffret pour qui souhaite s’initier aux plus sublimes pages du violon classique ? Renaud Capuçon, maître incontesté et orfèvre de cet instrument oh combien difficile à maîtriser nous livre ici un florilège de son art. Ce coffret judicieusement pensé renferme 3 CD complémentaires. La musique orchestrale compose le premier. L’on y croise 6 compositeurs majeurs dont Mozart, Brahms, Beethoven et Mendelssohn et autant de chefs-d’œuvre gravés dans le marbre : le final du Concerto opus 77 de Brahms laisse entendre un Capuçon magistral et enlevé, tandis que l’Andante de la Symphonie concertante K. 364 de Mozart ou encore le premier mouvement du Concerto opus 64 de Mendelssohn distillent un savant mélange de fougue et de romantisme. Du haut de ses 37 ans, Renaud Capuçon a déjà parcouru un gigantesque parcours, lui qui est entré au Conservatoire à l’âge de 4 ans. Le second CD en est la preuve éclatante puisque composé d’œuvres de chambre aussi diverse que le mouvement Tema con variazioni du Quintette avec piano D. 667 « La Truite » de Schubert, l’Allegro de la Sonate pour violon opus 24 « Le Printemps » de Beethoven ou bien l’Allegro quasi presto opus 13 de la Sonate pour violon de Gabriel Fauré. Le maître y est à l’aise partout, accompagné par des interprètes et amis de renom, la pianiste Martha Argerich étant ainsi présente à ses côtés dans 5 des 12 enregistrements composant ce CD. Mais nous pourrions également citer Michel Dalberto, Gérard Caussé ou Mischa Maisky. Et que dire des enregistrements qui restituent parfaitement les œuvres, le travail sur la prise de son étant en tout point remarquable. Après cette longue balade à travers la musique orchestrale et de chambre arrive la cerise sur le gâteau, un troisième CD en forme de bis. Quelle bonne idée d’avoir rassemblé 17 morceaux aussi divers que courts (excepté la rapsodie tzigane de Ravel). Précipitez-vous sur le Ballet des ombres heureuses de Gluck pour saisir toute l’intensité du violon de Renaud Capuçon avant de prendre du bon temps au rythme de l’Humoresque de Dvorak puis de franchement vous amuser à l’écoute du Final du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns. Sans même parler de l’exceptionnel et enlevé Introduction et rondo capriccioso du même Saint-Saëns. En ces temps moroses, Renaud Capuçon nous fait un bien fou, sa potion magique étant même à prescrire à vie !

Infomation supplémentaires et l’avis moderato du Margouillat

Renaud capuçon violon roiL’avis du Margouillat : Devant autant de maestria, on se tait, et on écoute.

Site : http://www.renaudcapucon.com/fr/


Stéphane Philippon

 
Stéphane Philippon
Escaladeur de montagnes et de gammes classiques étourdissantes, mon apostolat m’a amené à parler de jeux vidéo, de musique, de cinéma, de nouvelles technologies et de carpes, mais ça va mieux depuis.