Nos actus
 

Steve Hackett – Genesis Revisited II

 
Genesis Revisited II
Genesis Revisited II
Genesis Revisited II

 
Fiche Technique
 

Millésime: 2012
 
Musicien: Steve Hackett, Mikael Akerfeldt, Steve Rothery, Steven Wilson, Simon Collins
 
Editeur: Century Media
 
Style:
 
Production
9.0


 
Emotion
9.0


 
Notre note
9.0
9/10


Note des lecteurs
9 lecteurs ont voté

 

Bien vu


Une belle relecture de morceaux enregistrés il y a plus de 30 ans.

Peut mieux faire


Maintenant que Steeve n'essaie plus de chanter, il n'y a plus de faute de goût.


1
Posté le 15 février 2013 par

 
Notre avis
 
 

Steve Hackett semble être le seul membre de Genesis à préserver l’héritage d’un groupe majeur du rock progressif. Un album qui se veut pour les initiés, mais courez y jeter une oreille ! 

Le simple fait de penser à réinterpréter Genesis ressemble déjà à un crime de lèse-majesté. La formation où Peter Gabriel a exhorté  ses démons, où Phil Collins, autodidacte de génie, s’est fait une place de choix au panthéon des batteurs, où Steeve Hackett a apprivoisé quelques techniques peu répandues à l’époque, et où, souvenez-vous, il y avait aussi Banks est Rutherford (qui ça ?) ; autour de cette bande, donc, s’est créé un mythe où se disputent les avants et après « PitGab » face aux séparatistes meuglant sur un après Hackett, sans parler des profanes pour lesquels Jesus he knows me est un grand titre. Tout ce petit monde me tuerait s’ils lisaient les quelques lignes qui vont suivre. Car oui, les mythes ne m’intéressent pas. Pas plus que la préservation d’un son original comme s’il s’agissait d’une valeur sacrée puisque, soi-disant, il correspond à une époque et à la volonté du groupe. Les partitions sont faites pour êtres relues. Steeve Hackett le fait magistralement et reste, en cela, le dernier gardien du temple.

Pour arriver à un tel résultat, ce cher Steeve a eu le bon sens de ne pas reproduire les erreurs du premier Revisited

Écoutez-moi ce Supper’s Ready d’où jaillissent après la quinzième minute, ici une flûte traversière, là des cuivres, puis une guitare saillante, et enfin une batterie explosant le métronome comme si elle n’avait jamais eu la notion d’un moindre 4 temps. C’est une pure merveille.  Mais ce n’est pas tout ; portez l’oreille à l’intro de The Chamber of 32 Doors, puis pleurez sur le Dancing With the Moonlight Light  ou Musical Box. Tout n’est que maîtrise, relecture intelligente et respectueuse de l’œuvre originale. À peine une faute de goût que l’on ne relèvera même pas,  la robe de la mariée reste d’un blanc presque immaculé.

Pour arriver à un tel résultat, ce cher Steeve a eu le bon sens de ne pas reproduire les erreurs du premier Revisited. Il se tient, par exemple, éloigné du micro. En revanche, il fait appel à quelques musiciens prestigieux parmi lesquels Mikael Åkerfeldt, génial leader d’Opeth, Steeve Rothery (Marilion), Steeven Wilson (Porcupine Tree), et ce n’est là qu’un bref aperçu. Bien sûr, il manquera toujours des relectures de titres que l’on affectionne particulièrement. Back in New York City, Carpet Crawler et Cinema Show font parties des grands absents, mais un peu de pragmatisme, que diable ! Tous les bons morceaux de ce pilier du prog rock ne tiendraient pas dans deux albums.

Que reste-t-il aujourd’hui de Genesis ? Soyons sympa, rembobinons. Primo, Phill Collins a fait des yeux doux à la Motown avant une retraite arrivée trop tard (en revanche, son fils chante sur l’album). Secundo, Rutherford et Banks sont replongés dans un total anonymat (hormis quelques projets dont tout le monde se fout). Tertio, des Tributes to Genesis font des cartons à travers le monde alors que tous les membres de Genesis étaient encore à peu près valides il n’y a pas si longtemps. Face à des potes dans un quasi-coma, Steeve Hackett restaure le patrimoine d’un groupe à l’inspiration débordante et l’incroyable créativité. Un album indispensable.

Informations supplémentairse et l’avis progressiste du Margouillat

STEVE HACKETTL’avis du Margouillat : Les fans fêlés de Genesis trouveront forcément matière à reproches, il n’empêchent que cette relecture de leurs hits est un must !

Site  : Hackett sur Youtube, sa chaîne officielle !


Cyril Trigoust

 
Cyril Trigoust
Rédacteur en chef de Rock You, Pur Ciné (etc.), on me voit aujourd'hui dans Jeux Vidéo Magazine ou quelques pages de musiques et de nouvelles technologies. Chaque seconde encore disponible est consacrée à la direction de ce site et la motivation de l'équipe !


One Comment


  1.  
    Black Sab
    8.0

    Super chronique ! de Steeeeeeeeeeeeeve !
    Sinon, il faut parler de la ressemblance frappante entre fiston Collins et papa. En fait on dirait un enfant caché de Peter et Phil, arh arh !!!





Soyez inspiré et constructif


(Requis)