Nos actus
 

Thibault Cauvin – The Vivaldi Album

 
Thibault-Cauvin
Thibault-Cauvin
Thibault-Cauvin

 
Fiche Technique
 

Millésime: Octobre 2016
 
Musicien: Thibault Cauvin
 
Editeur: Sony Classic
 
Style:
 
Production
8.0


 
Emotion
9.0


 
Notre note
8.5
8.5/10


Note des lecteurs
Pas encore noté

 

Bien vu


Le choix des œuvres enregistrées

Peut mieux faire


On attend maintenant le 10ème album de Thibault !


Posté le 7 novembre 2016 par

 
Notre avis
 
 

vivaldi-album

N

ous avions interviewé Thibault Cauvin en février 2016 et il nous avait fait le plaisir de nous interpréter le Capricho Arabe de Francisco Tarrega. Nous le retrouvons avec grand plaisir dans un CD entièrement consacré à Vivaldi. Maniant tour à tour délicatesse et dynamisme dans des pièces dont certaines sont devenues des « hits » classiques, il nous entraîne avec brio dans le Venise du début du XVIIIème siècle. Il n’y a plus qu’à fermer les yeux…

Sous la direction de Julien Masmondet et accompagné par l’orchestre de chambre de Paris, le jeune guitariste classique Thibault Cauvin fait une fois de plus des merveilles dans un répertoire qui convient si bien à la guitare et à la mandoline. Il n’est donc question ici que de baroque à travers l’un des plus grands noms de la musique classique : Antonio Vivaldi. Lui qui a propulsé bien des jeunes générations vers un genre musical qui ne leur était pas connu est une fois de plus ici à l’œuvre. Il n’y a qu’à entendre sous les doigts habiles de Thibault Cauvin les trois mouvements du concerto pour mandoline, cordes et basse continue en ut majeur qui ouvre l’album, le largo du concerto pour luth, cordes et basse continue en ré majeur, ou bien encore le magnifique concerto pour deux mandolines, cordes et basse continue en sol majeur (Thibault est ici secondé par la guitariste Xuefei Yang) dont l’andante demeure un savoureux moment d’entremêlement de deux guitares, pour être transporté dans un autre monde. Tout ici est à sa place, la mélodie, l’harmonie, tout relève d’une logique de composition maîtrisée, sans effet de manche mais toujours avec cette volonté de la part de Vivaldi de  rendre hommage à la musique de son temps. Thibault Cauvin y est ici un interprète hors pair à travers les quatre concertos et les deux sonates pour luth qui forment ce CD. Il est à noter que l’enregistrement a eu lieu dans le nouveau temple de la musique parisienne, la Philharmonie de Paris, une salle dotée d’une acoustique étonnante et aux tarifs doux, véritable appel à se payer un concert classique de temps à autre sans se ruiner !


Stéphane Philippon

 
Stéphane Philippon
Escaladeur de montagnes et de gammes classiques étourdissantes, mon apostolat m’a amené à parler de jeux vidéo, de musique, de cinéma, de nouvelles technologies et de carpes, mais ça va mieux depuis.